Archive
LES ÉTRANGES NUITS DU CINEMA Hors saison

En bref...

Étrange mais sympathique spectateur, une année avant d’attaquer la 18ème édition, nous avons décidé d’arrêter toutes nos bêtises.

En effet, nous avons enfin trouvé notre ligne de conduite qui nous l’espérons, nous permette à court terme de pouvoir faire partie des événements cinématographiques qui finissent en IFFF. C’est avec une grande émotion que nous te présentons en quelques points Les Étranges Nuits du Cinéma nouvelle version :

Notre équipe de programmation te propose 20 films pointus et pertinents. Ces derniers t’amèneront à réfléchir sur des thèmes tels que les problèmes d’écologie dans la jungle des Caraïbes, les miracles de l’industrie pharmaceutique, les divers moyens de financer ton mariage ainsi que les embûches que tu peux rencontrer sur les routes hivernales.

Le ciné-concert te plongera dans une très belle histoire d’amour familiale, le tout re-sonorisé par un collectif de musiciens tout droit sorti de l’Armée du Salut. Cette année, nous avons l’honneur d’accueillir trois jurys internationaux ; Cyril Delachaux te fera profiter de ses dons de voyance en t’envoyant directement en 2021, Nathan Ambrosioni lui, aura la lourde tâche de t’expliquer tous les problèmes que deux sœurs peuvent rencontrer au sein de leur famille d’adoption et Tinam Bordage t’emmènera dans son univers extrêmement chaleureux, léger et fleur bleu. 

La décoration du Temple Allemand fera la part belle à quelques personnalités qui ont sans cesse œuvré pour aider leurs prochains. De Monsieur Fritzl à Monsieur Landru, tu découvriras tous leurs secrets qui te permettront enfin de devenir un véritable gentleman aux comportements exemplaires pour vivre en société.

Ce qui est bien dans un édito c’est que nous pouvons écrire n’importe quoi, du coup nous en profitons au maximum ! Allez, détends-toi, nous te garantissons comme chaque année une édition encore plus perchée que la précédente. Surtout ne l’oublie pas, l’essentiel aux Étranges Nuits du Cinéma, c’est de vivre la semaine à fond et en tous les cas de finir : TOUS MORTS, TOUS ÉGAUX !