Archive
HOMMAGE À ANNE-LISE GROBÉTY Projet commémoratif pour les dix ans de la disparition de l'écrivaine
lecture en musique

En bref...

À l'occasion du dixième anniversaire de la disparition d'Anne-Lise Grobéty, la grande comédienne Yvette Théraulaz renoue avec l'univers de l'autrice neuchâteloise, en compagnie d'un musicien qui joue souvent – et magnifiquement – à ses côtés : Lee Maddeford.

En complément...

ATTENTION: L'EVENEMENT EST REPORTÉ.
MERCI DE VOTRE COMPREHENSION

Mais encore...

textes Anne-Lise Grobéty
initiation du projet Iris Stauffer, Denise Bovet
conception et lecture Yvette Théraulaz
conception et musique Lee Maddeford

production Association des Amis d’Anne-Lise Grobéty
coproduction Centre de culture ABC
 


Au printemps 2019, Iris Stauffer, la fille aînée d’Anne-Lise Grobéty, et Denise Bovet, son amie de toujours, pour reprendre les termes mêmes de l'écrivaine, débutent une réflexion pour redonner un peu d'espace public à l'œuvre de l'auteure neuchâteloise à l'occasion du dixième anniversaire de sa disparition. Yvette Théraulaz, familière de l'écriture d'Anne-Lise Grobéty qu'elle a déjà portée en public, s'impose comme l'interprète toute désignée pour cette occasion. Elle sera accompagnée par son complice de deux décennies, Lee Maddeford, musicien étasunien, interprète et compositeur d'une grande liberté.

Les extraits de romans ne semblant pas adaptés, sans explications, à un spectacle d'un soir, le choix des textes s'est porté sur AMOUR MODE MAJEUR, constitué de textes courts, et CONTES-GOUTTES, qui amène avec humour et virtuosité un beau contre-point à une œuvre souvent sombre.

Cette lecture en musique est proposée dans des espaces qui ont des résonances biographiques avec l'écrivaine. Les étapes de La Chaux-de-Fonds, de La Chaux-du Milieu et de Neuchâtel évoqueront ainsi sa naissance, ses lieux de vies et de travail.



Née en 1949 à La Chaux-de-Fonds, Anne-Lise Grobéty se fait connaître très jeune du grand public à la parution de son premier roman POUR MOURIR EN FÉVRIER.
Elle étudie à la faculté des lettres de l'Université de Neuchâtel, suit une formation de journaliste et collabore avec plusieurs journaux. Nouvelles, livres pour enfants, romans, poésie, pièces radiophoniques, Anne-Lise Grobéty touche un vaste public.
Parmi ses publications les plus importantes: Pour mourir en février, ZÉRO POSITIF, INFINIMENT PLUS, LA FIANCÉE D'HIVER et BELLE DAME QUI MORD. De nombreux prix récompenseront ses écrits dont le Grand Prix Charles-Ferdinand Ramuz en 2000 pour l'ensemble de son oeuvre. Elle est décédée le 5 octobre 2010, à Neuchâtel.

Après des études musicales, Yvette Théraulaz suit des cours à l'École romande d'art dramatique au Conservatoire de Lausanne puis un an chez Tania Balachova à Paris. Très rapidement, elle s'engage dans des aventures théâtrales qui ont une dimension sociale, voire politique. À l'âge de 14 ans, elle a joué dans SAINTE JEANNE DES ABATTOIRS de Bertolt Brecht, mise en scène par Benno Besson. Dès 18 ans et pour quelques années, elle joue au Théâtre Populaire Romand.
À l'âge de trente ans, elle fait ses débuts dans la chanson.
La liste des artistes avec lesquelles elle travaille est édifiante et elle obtient en 2013 l’Anneau Hans Reinhart, la plus haute distinction en matière de théâtre en Suisse.

Originaire d'Alaska, Lee Maddeford s'installe à 20 ans (à peine plus) dans la région lausannoise, où se développent de nombreuses et durables amitiés artistiques. Pianiste, compositeur, arrangeur, il est très présent non seulement sur les scènes de concerts, mais aussi sur des plateaux de théâtre, où son écoute, son humour, son sens musical hors norme font des merveilles. A l'ABC, nous l'avons entendu il y a quelques années dans un récital mémorable où il reprenait des standards de Tom Waits et de Randy Newman.
 

 
“À vrai dire,
j’éprouve pour vous, Monsieur,
beaucoup de tendresse et ne sais qu’en faire.
Faut-il en prendre soin,
la mettre en terre
ou en serre,
l’arroser ?
Faut-il la cueillir sur-le-champ
mais sans la déraciner ?
Faut-il, au contraire,
l’arracher comme une herbe mauvaise
et n’en plus parler, jamais ?
Dites-moi, par retour de courrier,
je vous prie,
ce que je dois faire.”

Extrait de AMOUR MODE MAJEUR
 


soutiens Ville de La Chaux-de-Fonds, Ville de Neuchâtel, Loterie Romande, Fondation culturelle de la BCN, Fondation Casino de Neuchâtel