Archive
JESSICA FOREVER fiction

En bref...

Compatriotes cinématographiques de Yann Gonzalez ou de Bertrand Mandico, Caroline Poggi et Jonathan Vinel n'ont pas froid aux yeux pour ce premier long métrage détonnant !

En complément...

Jessica est une femme rebelle de science-fiction, une allégorie... qui fait étonnamment écho aux REBELLES de Garance La Fata, spectacle qui sera joué à la même période au Temple Allemand.

Bande-annonce...

Mais encore...

avec Aomi Muyock, Sebastien Urzendowsky, Paul Hamy, Lukas Ionesco
âge légal et conseillé 16 ans
Jessica est une reine mais elle pourrait aussi bien être un chevalier, une mère, une magicienne, une déesse ou une star. Jessica, c’est surtout celle qui a sauvé tous ces enfants perdus, ces garçons solitaires, orphelins et persécutés qui n’ont jamais connu l’amour et qui sont devenus des monstres. Ensemble, ils forment une famille et cherchent à créer un monde dans lequel ils auront le droit de rester vivants.
On a découvert le duo Poggi-Vinel avec leur court métrage AFTER SCHOOL KNIFE FIGHT qui faisait partie du programme ULTRA REVE (présenté en décembre). Film baroque qui puise son esthétique tant dans le conte médiéval que dans les jeux vidéos de combats, JESSICA FOREVER est un film étrange, fascinant, déroutant. Avec une fausse naïveté, il questionne l'incapacité de nos sociétés à accepter la violence et qui, en essayant de la nier et de la laisser dans la marge, la ravive. Jessica est une femme rebelle, qui montre que la paix se construit notamment par la création du lien.