Archive
BARCA NOSTRA ENSEMBLE VOCAL CALLIOPE
Opera de chambre

En bref...

Après le concert T(AIR)E et l'installation M(ÈRE)E, le spectacle BARCA NOSTRA est le troisième volet d'une trilogie écrite à l'occasion du 30e anniversaire de l'ensemble vocal féminin Calliope. BARCA NOSTRA est un huis-clos, celui d'une traversée dans laquelle nous sommes tous·tes embarqué·es.

En complément...

ATTENTION:
Lorsqu'une représentation est annoncée complète, nous ouvrons une liste d'attente à la caisse, une demi-heure avant le début du spectacle. il est fréquent que quelques places soient remises en vente.

Et par ailleurs, si des places sont libérées suffisamment tôt, elles redeviennent disponibles, mais uniquement sur notre site!

Merci de votre compréhension.

Barca Nostra...

Mais encore...

ensemble Calliope - Ensemble vocal féminin du Conservatoire neuchâtelois
Francesca Puddu (Carola), Laura Silva (Marguerite), Joana Reyrat (Marian), Eszter Dániel (Emzara), Miriam Aellig (Marie), Alice Tschannen (Rose)
 
textes, musique et direction musicale François Cattin
scénographie et lumières Alain Kilar

violon Paule Zumbrunnen, Fabienne Sunier
alto Thomas Aubry
violoncelle Pascal Desarzens
flûte Frédérique Jaccard
piano Line d'Ans

co-production Conservatoire de musique neuchâtelois, Centre de culture ABC


 
BARCA NOSTRA est un opéra de chambre qui met en scène des humaines en transit. Elles partent par nécessité et désormais habitent un espace clos (est-ce un radeau, une fusée spatiale, un corps, une planète ou un théâtre ?). On part pourtant parce qu'il le faut, et le lieu est sec. Mais bientôt la rive s'efface. Et tout devient possible dès lors qu'on n'a plus le choix.

Le 29 juin 2019, Carola Rackete, capitaine du SeaWatch, accoste à Lampedusa pour y débarquer 42 migrants perdus en mer. A sa descente du navire, elle est accueillie par dix (!) policiers, emmenée et raillée par le ministre de l’intérieur italien qui lui avait interdit l’opération, la traitant « d’emmerdeuse ». Ce projet prend racine sur cet événement et traite de ce courage-là. Féminin peut-être. Il part à la recherche de cette part d'humanité qui réveille le monde.

“Ça vous regarde
Ce qui se joue au milieu de l'eau
Les gouffres posés entre nous
Les paroles lancées comme des trains fous
Et qu'on entend encore tout au bord du monde”
(extrait du livret)
 

 
soutien Ville de La Chaux-de-Fonds, République et Canton de Neuchâtel, Loterie Romande, Pro-Helvetia - fondation suisse pour la culture, Fondation Suisa, Fondation Casino de Neuchâtel, Fondation culturelle de la BCN, Fondation philanthropique Famille Sandoz