Archive
LE GONZE DE LOPIPHILE MARIONNETTES FESTIVAL INTERNATIONAL
Théâtre et objet

En bref...

Paf, cling, cette fois nous arrivons après la catastrophe. Depuis combien de temps maintenant ? Sur le site, trois chercheurs tracent des chemins d'exploration singuliers. Ils vont à leur manière faire l'archéologie d'une fiction, reconstruire un paysage et jardiner avec les fondements de l'architecture. Ensemble, ils fabriquent des hypothèses et s'enquièrent de problèmes techniques primitifs.

Mais encore...

mise en scène, scénographie et fabrication des décors David Séchaud
collaboration artistique Maëlle Payonne
jeu Damien Briançon, Gwenn Buczkowski, Lucas Hercberg
lumière et régie générale Maëlle Payonne
régie son Sébastien Hazebrouck
musique et lutherie Lucas Hercberg
construction et peinture décors Jean-Luc Malavasi, Florent Meyer, Maëlle Payonne
costumes Pauline Kieffer
regard extérieur Matthieu Cruciani, Antoine Cegarra

production  Cie Placement libre - La Poulie Production
 

 
Mais enquêter sur les traces de l'accident c'est déjà s'aventurer sur une piste dangereuse. C'est risquer de rejouer une histoire qui ne cesse de se reproduire, celle de notre fascination pour les ruines. Il est aussi question de recouvrement, de retenue et de dépassement. Quelque chose du délire affleure, les contamine. Seraient-ils déjà pris au piège, suspendus par les pieds dans une forêt de signes qu'ils ne savent déchiffrer ?

David Séchaud compose avec les hasards et s’amuse des prises de risques. Formé à la Haute École des Arts du Rhin (HEAR), il construit sa pratique autour des questions propres à la scénographie et à la manipulation d’espaces. La compagnie Placement libre fait de la scène un lieu d’expérimentation, de confrontation dynamique avec les matériaux et de complicité trompeuse avec le public. L’écriture reste ouverte, chaotique. Se dégage du plateau une poétique décalée où l’échec et la catastrophe sont parties prenantes du processus.
a