Archive
SONORE POESIE S'HONORE POESIE SONORE
Performance vocale

En bref...

Une soirée spécialement consacrée à la poésie sonore, à l’expérimentation du langage, avec la présence de trois auteur-e-s/activistes qui œuvrent chacun-e à leur manière pour faire évoluer ce fascinant et intrigant courant poétique.

En complément...

Le 29, à 20h15, au Club 44:
MICHÈLE MÉTAIL ET LA POÉSIE SONORE -
HISTOIRE ET DEVENIR D’UN MOUVEMENT LITTÉRAIRE À PART

conférence avec les performeur·euses,
suivie d'une table ronde animée par Christophe Imperiali,
professeur ordinaire en littérature française à l’Université de Neuchâtel.
Réduction de 5.- aux membres ABC.

Mais encore...

performance solo Michèle Métail
performance en duo Vincent Barras, AbSTRAL compost

production Association Rhizome
coaccueil Club 44, Centre de culture ABC
en collaboration avec l’Institut de littérature française de l’Université de
Neuchâtel




Pour les non-connaisseur·euses, la poésie sonore est un embranchement poétique qui s'affranchit de l'écriture et de la clôture de la page pour renouer avec le stade oral de la déclamation poétique. Elle y perd souvent ses références sémantiques, mais ne s'identifie pas nécessairement à une musique : elle s'efforce de traiter la voix pour ses qualités esthétiques propres, ses caractéristiques et ses subtilités.

Michèle Métail est une figure incontournable de ce mouvement. Traductrice de poésie chinoise ancienne, elle écrit et performe depuis 50 ans, diffuse sur scène des créations toutes plus surprenantes les unes que les autres. Entre 1973 et 1998, elle membre du mouvement OuLiPo (“Ouvroir de Littérature Potentielle”, un groupe français d'écrivain·es qui inventent dans la joie et au milieu du XXe siècle une “littérature sous contraintes”; elle y est la collègue entre autres de Georges Pérec, Italo Calvino ou Raymond Queneau).

Vincent Barras est performeur, historien de la médecine, spécialiste de l’art sonore, traducteur. Il ausculte le langage sous toutes ses formes, intéressé par les liens multiples entre le corps, la voix, le souffle et tous les sons qui s’y rapportent.

AbSTRAL compost est un rappeur polyglotte, adepte du rythme et de la poésie scandée. Il se plaît à déployer une écriture vivante, imprévisible, jouant de la discordance entre le sens et le son, le sens du son parlé, le son du sens chanté.