Archive
MON LÉGIONNAIRE fiction

En bref...

Ils viennent de partout, ils ont désormais une chose en commun : la Légion Étrangère, leur nouvelle famille. MON LÉGIONNAIRE raconte leurs histoires : celle de ces femmes qui luttent pour garder leur amour bien vivant, celle de ces hommes qui se battent pour la France, celle de ces couples qui se construisent en territoire hostile.

En complément...

L’accès à partir de 16 ans est limité aux personnes munies d’un Certificat-COVID valide et d’une pièce d’identité.
Le masque n'est désormais plus obligatoire en salle mais le reste jusqu'au contrôle du Certificat-COVID à la caisse du Cinéma.

Bande-annonce...

Mais encore...

âge légal et conseillé 16 ans
« La Guerre est toujours la pire des solutions, l’ultime recours, souvent le résultat des errances de nos dirigeant·es ou de l’incurie de nos politiques étrangères. Le métier des armes n’est pas un métier comme les autres. Il n’y a rien d’anodin dans le fait de pouvoir sur ordre donner la mort ou à être prêt·e au sacrifice de sa propre existence. Des hommes et des femmes ont pourtant fait ce choix, des couples, des familles se sont construit·es dans ce contexte.
MON LÉGIONNAIRE n’est pas un film de guerre, ni l’hagiographie d’un héros bodybuildé, ni une glorification de l’institution, ni même une justification des interventions de la France en dehors de ses frontières. J’utilise une arène pour faire éclore des problématiques de couples tendues par l’absence, la guerre, la solitude et la mort qui rôde. Pour traiter de l’intime et de l’humain, l’arène militaire est un catalyseur. À ces couples qui se battent pour garder leur amour bien vivant, je veux rendre hommage.»
Rachel Lang