Du 20 Mai au 23 Mai
CARTE BLANCHE À JULIE SEMOROZ MINI-SAISON ÉLECTROACOUSTIQUE CMC/ABC

En bref...

Julie Semoroz vit et travaille à Genève. Elle est chanteuse, artiste sonore et directrice de projets artistiques. Les CMC et l'ABC se réjouissent de lui confier une carte blanche...

Mais encore...

Les créations de Julie Semoroz abordent la transformation, la poésie métaphysique, l’invisible et le territoire formant des univers éthérés et intimes à la limite de la cassure. Elle fonctionne par répétition et épuisement de la matière sonore, travaillant avec l’improvisation. Elle brouille les pistes, naviguant volontiers entre musique pop et expérimentale, performance sonore ou concert. Elle sculpte le son à l’aide de plusieurs sources telles que du field recordings, des micros en direct ainsi que sa voix avec des éléments software et hardware. Elle propose des pièces sonores comme des voyages intérieurs dans l’inconscient où l’on pénètre des zones d’ombres.

De 2018 à 2020 le travail de Julie Semoroz interroge le rapport de l’individu au temps mécanique et organique dans ses pratiques corporelles. Ses créations questionnent la société postindustrielle consumériste et les nouvelles technologies. L’innovation culturelle et technique prend des directions selon des forces diverses, sociales, politiques qui déterminent son utilisation. Il s’agit d’explorer le concept d’accélération sociale dans ses diverses dimensions. Dans une recherche d’écologie au sens de « l’habitat », Julie Semoroz pose la question de comment habiter nos corps et nos vies dans la société contemporaine.
 
Depuis 2021, de par sa posture politique, Julie Semoroz propose en soi un désalignement avec la société post industrielle et le système capitaliste. Elle propose des regards et suscite la réflexion sur l'espace urbain, l'écologie, l'utopie, le vivre ensemble avec une approche anthropologique mêlée à l'art. Elle travaille sur l'invisible et recherche sur l'information; la communication non verbale et les fréquences sonores en collaboration avec des neuroscientifiques. Elle s'expérimente à des formes sonores de type noise, expérimental et ambient. La voix et les enregistrements de terrain sont des éléments fondateurs de sa recherche. Elle monte des projets hétérogènes et multiples, solos, collaborations et collectifs dans des espaces d'art, des théâtres ou dans l'espace public. Elle développe des performances touchant tant à l'art visuel, le son, la danse et l'installation.