Archive
NINE BELLS INSTALLATION - CONCERT
musique minimaliste

En bref...

Le percussionniste Christoph Brunner fréquente la «partition» géométrique, presque chorégraphique, du minimaliste Tom Johnson depuis de nombreuses années. Il a choisi le Temple Allemand pour tourner le film de son interprétation. Nous sommes heureux de pouvoir proposer une fenêtre publique sur son travail pendant sa résidence.

En complément...

Clôture de saison: concert suivi d'un apéritif!

Mais encore...

composition Tom Johnson
interprétation Christoph Brunner
Tom Johnson (1939) se forme auprès de Morton Feldman, côtoie John Cage, puis à travers l'écriture journalistique, révèle l'avant-garde minimaliste étatsunienne (Steve Reich, Philip Glass, La Monte Young ou Meredith Monk). Dans ses compositions, qu'il inscrit souvent dans un espace réfléchi, il travaille avec un matériel sonore toujours très réduit. Il introduit progressivement des procédés mathématiques, des combinatoires parfois très complexes, pour en ordonner les séquences musicales.

NINE BELLS (1979) en est un exemple typique : neuf cloches (!) suspendues forment une espèce de petit labyrinthe carré, parcouru de manière géométrique et « actionné » par l'interprète. Des « micro-accidents » (l'omission d'un coup, un changement de direction) génèrent des événements sonores, variés, poétiques, qui font oublier le temps.

Le brillant percussionniste Christoph Brunner, domicilié dans le Jura Bernois, est familier des plateaux chaux-de-fonniers : on l'avait vu dans les incroyables STUDI PER L'INTONAZIONE DEL MARE à l'Usine électrique, lors des Amplitudes 07, ou beaucoup plus récemment, dans le très réjouissant LIEDERABEND à l'ABC.