scènes
en 1 coup d'œil
plus en détail

JE NE SUIS PAS LE SOLEIL QUI PARAIT AU CIEL

WINTERREISE/THYESTE - CREATION
d'après Sénèque et Elfriede Jelinek  

La musicienne Coraline Cuenot et la comédienne Aurore Faivre développent un univers littéraire et sonore très original, poétique, malicieux… Il s’agit d’une double exploration: la mise en valeur de la musique propre à une matière textuelle, et la construction d'un décor musical nourrissant l'imaginaire de l'auditeur au cours de la lecture.
Ma 11 décembre 19h00
Me 12 décembre 20h30
lecture sonore / dès 14 ans
env. 1h

Théâtre ABC

Plein tarif 25.– / Réduit 15.– / Membres 10.–

en complément


Compagnie C

JE NE SUIS PAS LE SOLEIL QUI PARAIT AU CIEL

WINTERREISE/THYESTE - CREATION
d'après Sénèque et Elfriede Jelinek  

textes Elfriede Jelinek (traduction Sophie Andrée Herr), Sénèque (traduction Florence Dupont)
univers sonore et piano (bande enregistrée) Coraline Cuenot
lecture  Aurore Faivre

production Compagnie C
avec l’aide du LAC- Laboratoire autogéré de création et de l’ABC

Les extraits choisis proviennent de deux œuvres théâtrales très différentes: des genres littéraires différents, des langages différents, des époques différentes. Les tableaux magnifiques et cruels de Sénèque dépeignent une violence brutale et démesurée tandis que la parole réflexive, poétique et ironique de Jelinek analyse les cheminements d'une violence du quotidien, plus secrète, celle que l'on ne s'avoue pas même à soi. Tous deux ont pourtant le même point de départ : l'ego blessé de l'être humain, son besoin de puissance mais aussi de reconnaissance, exister aux yeux de l'autre dans l'amour et/ou la douleur.

Comme contrepoint à Sénèque, Coraline Cuenot a décidé d'utiliser l'univers des bruitages, laissant ainsi au texte toute sa force et sa propre raison d'être. Les sons au service des mots. Un tabouret, quelques micros, un verre en métal, une kalimba sonorisée, une pédale de delay, deux amplis... Un mélange entre les instruments traditionnels et la technologie actuelle.

Pour WINTERREISE, il paraissait évident d'utiliser des extraits du cycle magique de Schubert. Déformations, étirement, « actualisation »  d’une version pour piano seul colleront au texte parfois dur de Jelinek.

L'obscurité est propice au développement de l'imaginaire.  Le public sera dans l’ambiance lumière la plus crépusculaire possible. Les protagonistes ne seront que des ombres tapies derrière les mots.

Après sa formation à l'école Les Teintureries à Lausanne, Aurore Faivre crée la Cie Balor avec Lucas Schlaepfer, plasticien. Leur première création professionnelle, LES SIRÈNES, à vu le jour en 2016. Elle a joué dans une dizaine de spectacles sur diverses scènes romandes et alémaniques, notamment avec la Cie Pasquier / Rossier, Benjamin Knöbil, Anne Schwaller et Sandro Atillio Palese. Elle à mis en scène sa première pièce en février 2017, une commande de la Cie RRK. Actuellement, elle travaille sur différents projets, dont la réalisation d'un court métrage et l'écriture d'un scénario pour une déambulation en rue.

Née à La Chaux-de-Fonds, Coraline Cuenot suit un impressionnant cursus de piano, étudiant notamment avec Ivan Klansky, Edith Fischer et Jorge Pepi. Coraline Cuenot se passionne pour la musique de chambre et joue notamment avec la soprano Laurence Guillod au sein du duo « Alban et Achille », avec le Trio Poivré en compagnie de la violoniste Aurélie Matthey et de la violoncelliste Ioanna Seira, ainsi qu'à quatre mains avec la pianiste française Amandine Savary.
Elle est fondatrice du festival Racinotes qui a lieu chaque année dans son village d’origine, le Cerneux-Péquignot, mais également de la Cie C qu'elle a créé avec la danseuse Laurence Sambin, la musicienne Mathilde Bigler et le comédien John Andrew Cunnington.

“Je ne parais toujours qu'à l'intérieur de moi, et remarque trop tard que je ne suis pas le soleil qui parait au ciel depuis si longtemps, je remarque que je ne suis rien, que je ne suis personne, que personne ne se tourne vers moi.»
Elfriede Jelinek, WINTERREISE
 
WinterCCuenot.jpgPasLeSoleilJeanDo.jpg