scènes
en 1 coup d'œil
plus en détail

QUITTER LA TERRE

de Joël Maillard  

Joël Maillard met en scène un couple de conférenciers, qui nous exposent un projet de sauvetage de notre espèce par l’envoi de dizaines de milliers de nos congénères dans l’espace. Entre la futurologie amateur et l’auscultation de notre monde en sursis, QUITTER LA TERRE nous détache du réel pour mieux nous y ancrer. Avec un humour constant, jamais appuyé.
Je 31 mai 19h00
Ve 1 juin 20h30
science-fiction / dès 14 ans
env. 95min

Temple Allemand

Plein tarif 25.– / Réduit 15.– / Membres 10.–

en complément

La représentation du jeudi 31 mai sera suivie d'un bord de scène
en compagnie des protagoniste du spectacle.

Compagnie SNAUT
Vertigo - RTS - 24 mai 2018

QUITTER LA TERRE

de Joël Maillard  

texte et mise en scène Joël Maillard
conception et jeu Joëlle Fontannaz, Joël Maillard
avis sur tout Tiphanie Bovay-Klameth
lumière Dominique Dardant
son Jérémie Conne
maquettes et dessins Christian Bovey
création vidéo Daniel Cousido
musique, instrument et mode d'emploi Louis Jucker
synthèse 12-bits Skander Mensi (arc-en-ciel électronique)
outil vidéo Michaël Egger
conseils costumes Tania d'Ambrogio
photographies Alexandre Morel, Jeanne Quattropani

coproduction SNAUT, Arsenic – Centre d’art scénique contemporain, Fédération d’Associations de Théâtre Populaire (FATP)

« Il y a quelque temps, j’ai découvert dans une cave un carton rempli d’un chaos de documents divers qui constituent, si j'ai bien compris, les fondements d'une proposition ambivalente de "nouveau départ", prévoyant l'extinction de la majeure partie de l'humanité devenue stérile, et la survie dans le cosmos de quelques poignées d’individus qui tiendraient des journaux intimes, écouteront de la musique qui calme, feront des enfants et tenteront de conserver la mémoire de leur culture terrienne...
Malgré les (ou peut-être à cause des) nombreuses incohérences et invraisemblances qu’ils contiennent (sans parler de l’absence de hiérarchie qui caractérise leur organisation) ces documents seront la matière première de QUITTER LA TERRE, qui se situe quelque part entre un Pecha Kucha qui s’éterniserait, la visite d’un atelier protégé et un congrès de futurologie dilettante.
Science-fiction du dimanche après-midi, QUITTER LA TERRE est néanmoins ancré dans une inquiétude assez sérieuse au sujet des défis écologiques, économiques et démographiques qui attendent nos descendants (le futur de la planète confié à des gens qui naissent avec une perche à selfie à la main).»
Joël Maillard

Joël Maillard est né en 1978, il vit toujours. Il est (par ordre d’importance dans l’acquisition de ses revenus) acteur, metteur en scène et auteur. Diplômé de la section d’art dramatique du Conservatoire de Lausanne en 2004, il a joué dans une vingtaine de spectacles jusqu’à ce jour. Dans un passé récent, il a collaboré avec Guillaume Béguin et Denis Maillefer et participé à la dernière création de Jean-François Peyret, LA FABRIQUE DES MONSTRES; il collaborera aussi avec l'IRMAR (Institut des recherches menant à rien).En 2010, il crée la compagnie SNAUT, afin de monter lui-même ses textes et d’entamer le CYCLE DES RIEN, dont l’ABC se réjouit d’avoir présenté deux épisodes passionnants.
production Jeanne Quattropani
diffusion Infilignes - Delphine Prouteau
soutiens Ville de Lausanne, Canton de Vaud, Pro Helvetia, Corodis, Loterie Romande, Pour-cent culturel Migros, Fondation Ernst Göhner, Fondation suisse des artistes interprètes (SIS), Fonds d’encouragement à l’emploi des intermittents genevois (FEEIG)
QuitterLT1Quattropani.jpgQuitterLT2Quattropani.jpgQuitterLT3MorelQuattropani.jpg