scènes
en 1 coup d'œil
plus en détail
 

SILENCES I

exposition urbaine de photographie
de Sandro Marcacci  

Devant ce qui d’abord se présente comme une exposition urbaine de photographie, le public découvre une narration avec pour guide, les confidences d’une voix – enregistrée en studio et restituée au moyen de codes QR. A la rencontre des lieux évoqués, un trajet dans la ville au plus près de l’intimité d'une femme.
du 9 octobre au 12 novembre
Installation photographique sonore /
2 x 2 semaines

Extra Muros

Entrée libre

en complément

Première étape _ Vernissage lundi 9 octobre à 18h
Passage des Lundis-Bleus, du lundi 9 au dimanche 22 octobre
 
Seconde étape _ Vernissage lundi 30 octobre à 18h
Esplanade, du lundi 30 octobre au dimanche 12 novembre
 
Le texte est publié aux Editions d'En-bas, vernissage le 14 octobre à la Librairie La Méridienne; il donnera lieu à un spectacle, créé au théâtre ABC le 1er décembre.
 


en lien avec cet événement

SILENCES I

exposition urbaine de photographie
de Sandro Marcacci  

conception, photographie et textes Sandro Marcacci
voix Isabelle Meyer
mise en son Francine del Coso

La voix  :
Il ne s’agissait pas tant de produire un texte – ici offert en version intégrale – que de jouer sur les tonalités fines de la confidence, ses tessitures. C’est donc aussi dans les ajours de la parole, les blancs de ces courts récits que le personnage se livre, se devine. Une telle écriture ne trouve alors son véritable sens qu’au travers de sa présence orale – une voix.

La photographie  :
Le travail photographique de l’auteur est ici restitué au travers de vingt-cinq clichés en noir et blanc  : un atelier bien sûr, vu au départ du dernier ouvrier, puis le dédale d’un appartement, des locaux, des soupentes, une ferme à l’abandon… – autant de lieux, intérieurs d’un autre passé et liés sans doute à d’autres mémoires, que la voix investira, que la voix pourra animer, exorciser ou taire.
Ces photographies ont leur existence propre  : elles ne sont nullement illustration ou transposition visuelle des textes, et ceux-ci, à l’inverse, ne proposent jamais une lecture de l’image. C’est donc dans la rencontre entre la parole dite, portée par une voix, et l’image offerte que se joue le sens – l’émotion.

Sandro Marcacci est écrivain et enseigne le français et la philosophie au Lycée Blaise-Cendrars de La Chaux-de-Fonds.

Il est l’auteur d’œuvres poétiques et théâtrales, de nouvelles et de romans, ainsi que de livrets d’opéras et de mélodies contemporaines.

Egalement photographe, initiateur des fonds naturalistes AQUALOGUE et ARANEICON, et, dans une approche ethnosociologique, d’un projet intitulé (lui aussi !) TERRITOIRES. Son travail fait régulièrement l’objet d’expositions.

 
Silences1SandroMarcacci.jpgSilences2SandroMarcacci.jpgSilences3SandroMarcacci.jpg