scènes
en 1 coup d'œil
plus en détail

WALLFLOWERING

FETE DU THEATRE 2017
de Françoise Boillat et Iris Heitzinger  

WALLFLOWERING, performance située entre le théâtre et la danse, s'inspire des photographies de Cindy Shermann, Francesca Woodmann et Chantal Michel, qui questionnent le rôle de la femme dans notre société.
Ve 17 mars 2017 20h30
Sa 18 mars 2017 20h30
Di 19 mars 2017 19h00
théâtre et danse / dès 15 ans
1h30

Temple Allemand

Vendredi
Entrée libre et «chapeau» - opération organisée dans le cadre de la Fête du théâtre
 
Samedi et dimanche:
Plein tarif 25.– / Réduit 15.– / Membres 10.–

WALLFLOWERING

FETE DU THEATRE 2017
de Françoise Boillat et Iris Heitzinger  

concept et jeu Iris Heitzinger et Françoise Boillat
musique André Décosterd
dramaturgie Guillaume Béguin
assistant chorégraphique Dante Murillo
assistante à la mise en scène Aurore Faivre
lumières Peter Thalhamer
costumes et maquillages Christine Hinterkörner
 
production Compagnie du Gaz (CH), Verein kunstHupfer/ei (AT)
coproduction ARGEkultur - Salzburg, Centre de culture ABC

To be a wallflower se traduit en français par l’expression faire tapisserie. Elle apparaît au XIXe siècle et se rapporte aux jeunes filles sans cavalier, lors des bals, qui attendaient près des murs, dans une immobilité leur donnant l'aspect des personnages de la tapisserie. Cette expression et surtout cette sensation particulière d’être juste une image sans pouvoir réel est encore très quotidienne. On pourrait la traduire aujourd’hui par potiche.

WALLFLOWERING, par la danse et le théâtre, propose une exploration du quotidien autour de la perception de soi et de la réalisation d’être femme. Cette création née de la contrainte de jouer à la femme et s’appuie sur des expériences propres aux conceptrices, mais également sur des “stéréotypes“ véhiculés en particulier par la publicité et le cinéma. La liste de ces clichés est longue et ils évoquent des histoires émotionnelles non dénuées de sens et d’émotions. Par la théâtralité (costumes, perruques, maquillage) et par la corporalité (comment une femme se tient et qu’est ce que sa posture raconte), WALLFLOWERING explore ainsi les archétypes féminins.
Soutien: Canton de Neuchâtel, Ville de La Chaux-de-Fonds, La Loterie Romande, La Fondation BCN
WallfloweringArgekultur122.jpgWallfloweringArgekultur251.jpgWallfloweringArgekultur310.jpgWallfloweringArgekultur453.jpg