scènes
en 1 coup d'œil
plus en détail

PLACE

par La Section Lopez, Adina Secretan  

S’inspirant de la POÉTIQUE DE L’ESPACE de Gaston Bachelard, PLACE est une fable sur la joie et le dégoût de vivre ensemble, et sur la pulsion de fermeture. Partant de peurs grandissantes liées à la pression démographique, au partage de l’espace, à la crise du logement, PLACE aborde quelques questions simples: «Comment se fait-on une place ? Qui a droit à l’espace ? C’est quoi habiter ?»
 mémo  Sa 22 avril 20h30
 mémo  Di 23 avril 19h00
théâtre et performance / dès 12 ans
75 min

Temple Allemand

Plein tarif 25.– / Réduit 15.– / Membres 10.–

en complément


La Section Lopez

en lien avec cet événement

PLACE

par La Section Lopez, Adina Secretan  

mise en scène et écriture Adina Secretan
dramaturgie Anne-Laure Sahy
jeu Julie Bugnard, Olivia Csiky Trnka, Simona Ferrar, Joëlle Fontannaz, Mathias Glayre, Peter Palasthy
création sonore Benoît Moreau
scénographie et lumière Florian Leduc
assistanat scénographie Pauline Brun
régie générale et lumière Félix Bataillou

compagnie La Section Lopez
coproductions Arsenic - centre d'art scénique et contemporain-, Théâtre de l’Usine - TU-, Bâtard Festival, Swiss Dance Days 2016, Centre de culture ABC

Pour habiter heureux/euse, ne dois-je pas pouvoir trouver ma place, être acteur/trice de mon habitat ? Construire et préserver mon territoire d’intimité ? Mais cette «coquille», utopie heureuse du vivre ensemble, n’enclenche-t-elle pas un mouvement de fermeture, une pression interne, un repli, une concentration de violence ? En explorant les potentialités à la fois constructrices et destructrices du «désir de coquille», PLACE investit une parole sincère, rageuse et directe, autour de la peur contemporaine de manquer de place.  Le jeu performatif, sensoriel et burlesque croise une approche textuelle documentaire et critique.

Le théâtre-performance proposé ici aborde la question de la place sous ses multiples niveaux, politiques et poétiques. Des questions, liées à la gentrification des villes, à la fermeture des frontières, à la place de chacun-e au sein des espaces professionnels et intimes, se rencontrent, comme autant de cercles concentriques formés peu à peu autour de l’image de la coquille.    
« Bref, les espaces se sont multipliés, morcelés et diversifiés. Il y en a aujourd’hui de toutes tailles et de toutes sortes, pour tous les usages et pour toutes les fonctions. Vivre, c’est passer d’un espace à un autre, en essayant le plus possible
de ne pas se cogner. »
Georges Perec, ESPECES D'ESPACES

Selon ce que l'on pourrait appeler slow art, les projets de la Section Lopez macèrent plusieurs saisons... avec le souci de donner du soin et du temps pour collecter lectures, références, échos réflexifs et critiques, expériences pilotes en studio ou dans d'autres espaces. Ces bagages théorique, signes et pensées se déposent ensuite sur scène, dans une approche physique, sensualiste, et gaiement sinueuse. 
Soutiens: Ville de Lausanne, Loterie Romande, Pro Helvetia, Fondation Ernst Göhner, Fondation Nestlé pour l’Art, Pour-cent culturel Migros, Fondation Suisse des Artistes Interprètes, Corodis.
PLACEsylvainChabloz1.jpgPLACEsylvainChabloz_2.jpgPLACEsylvainChabloz3.jpg

Place par La Section Lopez I Adina Secretan (Teaser)