scènes
en 1 coup d'œil
plus en détail

CAMERA OBSCURA

Festival ANTILOPE - ARTSCORPS
Compagnie OBJETS-FAX / ARTESTUDIO  

Cette 12e édition du Festival ANTILOPE s'ouvrira avec la création de CAMERA OBSCURA de la Compagnie de danse contemporaine OBJETS-FAX (La Chaux-de-Fonds - Bogota)
Je 1 septembre 2016 20h30
Ve 2 septembre 2016 20h30
Sa 3 septembre 2016 20h30
Di 4 septembre 2016 19h00
danse contemporaine / dès 16 ans
1h

Temple Allemand

Tarifs spéciaux Festival ANTILOPE
Plein tarif 20.– / Réduit 15.– / Membres ABC 10.–
Pass ARTSCORPS 60.-

en complément

Ce spectacle présente des corps masculins nus. Les moins de 16 ans seront admis uniquement en la présence des parents.

CAMERA OBSCURA

Festival ANTILOPE - ARTSCORPS
Compagnie OBJETS-FAX / ARTESTUDIO  

écritures chorégraphiques Ricardo Rozo assisté de Hugo Mahut, Kevin Franc, Théo Pendle
interprétation Hugo Mahut, Kevin Franc, Théo Pendle
bandes-son Jean-Claude Pellaton, Ricardo Rozo
objets et dispositifs scéniques Ricardo Rozo, assisté de Said & Constanza Theilier
dispositifs lumières Ricardo Rozo, Constanza Theiler
vidéo Ricardo Rozo assisté de Diego Caro
interventions images photographiques Daniel Serna, Andres Cardenas, Camila Alvarado, Ricardo Rozo
modèles  Andres Palencia, Andres Camilo Osorio, William Cortes, Andres Cardenas

production Objets-Fax / Artestudio
«La création de CAMERA OBSCURA prend comme point de départ le phénomène visuel d’inversion de la réalité qui se produit lors du passage de la lumière au travers d’un orifice; [le spectacle] prend à nouveau la forme d’une exposition d’arts plastiques et de performances-dansées. Sa dramaturgie suit les glissements de sens que la désignation latine camera obscura évoque dans différentes langues (chambre noire, dark-room, cuarto oscuro) et interroge la distorsion des images et de sens, entre pornographie et homophobie, entre voyeurisme et perception de la beauté du corps.
Ombres et lumières ; peaux, peinture, mouvement, traces ; mots, sons, silences.
Matériaux magnifiques que cette installation visuelle et chorégraphique saisit dans les contraintes de l’espace et du mouvement, jouant avec les formes du corps, les recadrant, traquant ses visions fragmentées pour dire, entre danse et arts visuels, l’éphémère de la beauté et de la jeunesse. »
Ricardo Rozo
 
Artiste plasticien et danseur, Ricardo Rozo s'intéresse depuis longtemps aux rapports et à la synthpse entre arts plastiques et chorégraphie. En 1989, avec Jean-Clude Pellaton, il fonde la compagnie OBJETS-FAX et s'installe à La Chaux-de-Fonds.
Soutiens:
IDARTES - Bogota, Loterie Romande, Fondation Banque Cantonale Neuchâteloise, Ville de La Chaux-de-Fonds, Etat de Neuchâtel.
affiche.jpgCO-3.jpgCO.jpg